Anneyron, aides Ma Prime Rénov’, vers une simplification du dispositif

évolution du prix des énergies à fin 2023
Évolution du prix des énergies, Anneyron Drôme, le bois bûches ou granulés, le combustible le moins cher du marché
29 avril 2024

Entre janvier et mars, le nombre de rénovations énergétiques réalisées dans le cadre de MaPrimeRénov’ a baissé de 43 % par rapport à la même période en 2023, rapporte le site spécialisé Hello Watt. Le nombre de dossiers de demandes d’aide déposés a également chuté de 65 % entre le premier trimestre 2024 et celui de 2023.

Au-delà des tensions sur le pouvoir d’achat, cette chute spectaculaire serait clairement liée à la réforme du dispositif MaPrimRénov’. « La réforme avait pour objectif de favoriser les rénovations globales, réputées plus efficaces, au détriment des travaux simples (changement de fenêtres, isolation des combles ou des murs, etc.) : les aides ont été supprimées sur certains de ces monogestes, provoquant l’effondrement des travaux correspondants », expliquaient Les Échos en mars.

À partir du 15 mai 2024, plusieurs changements importants seront apportés au dispositif d’aides MaPrimeRénov’. Voici les principales modifications :

  • Suppression du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) : Jusqu’à la fin de l’année 2024, il ne sera plus nécessaire de réaliser un DPE pour bénéficier de l’aide, ce qui simplifie les démarches pour les propriétaires.
  • Extension des aides pour les travaux individuels : Les propriétaires pourront à nouveau obtenir des aides pour des gestes de rénovation simples, comme l’isolation seule, sans avoir à s’engager dans des rénovations globales​.
  • Nouvelles conditions de gain énergétique : Pour les projets de rénovation globale, il est requis d’obtenir un gain énergétique d’au moins deux niveaux sur le diagnostic de performance énergétique (DPE) du logement​ (Service-Public)​.
  • Montants d’aide augmentés pour certains ménages : Les ménages aux ressources très modestes peuvent maintenant obtenir une aide couvrant jusqu’à 90 % des travaux, plafonnée à 70 000 € HT, pour les logements classés F ou G sur le DPE​​.
  • Obligation de passer par un professionnel RGE : Pour être éligible à MaPrimeRénov’, les travaux doivent être réalisés par des artisans disposant du label « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE), sauf pour certains types de travaux comme le raccordement à un réseau de chaleur​​.
  • Utilisation du dispositif MonAccompagnateurRénov’ : Les bénéficiaires devront faire appel à un accompagnateur agréé pour les guider tout au long du processus de rénovation​ (Service-Public)​.

Ces modifications visent à simplifier l’accès aux aides et à encourager une plus grande participation aux projets de rénovation énergétique, tout en maintenant un haut niveau d’exigence pour les résultats énergétiques obtenus​​.

Vous avez un projet de modification de votre système de chauffage ? Artisan qualifié RGE, nous pouvons vous accompagner dans votre changement d’installation comme pompe à chaleur, chaudière bois granulés, chaudière condensation… Nous vous accompagnons également dans la préparation de votre dossier Ma Prime Rénov’. N’hésitez pas à nous contacter pour une étude et un devis de réalisation.

 

Espace Pro